Inside Llewyn Davis : Five hundred miles into a folk song

9

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un très beau film que j’ai été voir jeudi soir au cinéma : Inside Llewyn Davis. Vous savez que j’adore les films sur des chanteurs torturés, comme Sugar Man, et avec un film réalisé par les frères Coen je savais que je n’allais pas ressortir déçu. Laissez vous porter par un petit air de folk….

Synopsis

Inside Llewyn Davis raconte une semaine de la vie d’un jeune chanteur de folk dans l’univers musical de Greenwich Village en 1961. Llewyn Davis est à la croisée des chemins. Alors qu’un hiver rigoureux sévit sur New York, le jeune homme, sa guitare à la main, lutte pour gagner sa vie comme musicien et affronte des obstacles qui semblent insurmontables, à commencer par ceux qu’il se crée lui-même. Il ne survit que grâce à l’aide que lui apportent des amis ou des inconnus, en acceptant n’importe quel petit boulot. Des cafés du Village à un club désert de Chicago, ses mésaventures le conduisent jusqu’à une audition pour le géant de la musique Bud Grossman, avant de retourner là d’où il vient.

Bande annonce

Mon avis

Tout en lisant ma chronique, je vous conseil d’écouter la soundtrack du film. Ce sont les versions originales mais dans le film, les acteurs reprennent toutes ces chansons. J’essayerai de vous trouver des extraits du film pour illustrer mon article.

Llewyn Davis est un musicien qui a tout abandonné pour faire carrière dans la musique, et plus précisément dans le folk. Avec sa guitare sur le dos, il enchaîne les petites scènes dans des bars de New York sans jamais se faire remarquer parmi tous les chanteurs folk présent dans ces soirées. Llewyn ne veut pas renoncer à sa vie, à sa liberté et continue de croire en ses rêves. Il survit grâce à ses amis Jim et Jean, qu’il a d’ailleurs mis enceinte, et les Gorfein qui lui prête leur canapé pour lui éviter de dormir dehors, sous la neige New-Yorkaise.

Je ne vous conseil pas de voir ce film si vous avez un petit coup de blues parce que vous risqueriez de ressortir avec un belle dépression. Inside Llewyn Davis est un drame, un vrai drame comme je les aimes. Les frère Coen ne vous raconte pas un conte de fée où tout est bien qui finit bien, mais le quotidien d’un musicien qui n’arrive pas à percer, comme le vivent des milliers de personnes. Llewyn doit affronter la vie, sans argent mais il peut compter sur ses amis qui le soutienne même si parfois des disputes éclatent, ils sont toujours là pour l’aider.

Llewyn Davis est interprété par le beau Oscar Isaac. Vous avez pu le voir dans « Drive » et « Sucker Punch » mais dans ce film, avec ses cheveux ébouriffé, sa voix magnifique, vous ne pourrez que tomber amoureuse de lui mesdames (et messieurs aussi d’ailleurs). Dans le casting quatre étoiles de ce film, on continue avec Justin Timberlake dans le rôle de Jim et Carey Mulligan (vu dans Gatsby le magnifique) dans le rôle de Jean (que j’ai eu beaucoup de mal à reconnaître avec ses longs cheveux bruns). Vous pourrez également reconnaître Adam Driver, Adam dans la série GirlsGarrett Hedlund, vu dans le très beau « Sur la route » et John Goodman.

En plus du super casting, ce film possède une bande originale magnifique. Une balade faite de chansons folk qui vous transportera directement aux Etats-Unis. A écouter tranquillement chez soi, après une dure journée de travail, pour se détendre. Bob Dilan, Tom Paxton, The pogues,… Que des très belles chansons réinterprétées par Oscar Isaac et Justin Timberlake.

Un film que je vous conseil de voir en version originale bien entendu. Il saura vous toucher par sa sincérité, et vous ne ressortirez pas indemne de ce film. Un très beau moment à passer en compagnie de Oscar Isaac, les bons drames sont difficiles à trouver mais celui là approche de la perfection. D’ailleurs, ce film à reçu le Grand Prix du jury au Festival de Cannes 2013, et ce prix est entièrement mérité.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

9 commentaires

  1. J’ai adoré ce film aussi vu en VO. J’ai beaucoup aimé la mise en place par les frères Coen de l’éternel recommencement qu’est la vie de ce chanteur qui, comme tu le dis, n’arrive pas à se faire connaitre. C’est assez malin je trouve.
    Un bon moment de cinéma! 🙂
    Bon weekend.

  2. Mais qu’est ce que j’attends pour y aller ?
    Bon, je suis un inculte des frères Coen, mais un film musical, c’est (presque) toujours bien.
    Oscar Isaac chante dans la BO de Sucker Punch d’ailleurs je crois.

    • Je ne suis pas très frère Coen non plus mais je suis une grande fan de drame alors je ne pouvais pas passer à côter de celui là ! Qu’est ce que tu fais encore là ? Va au cinéma au lieu de lire mes conneries ! ^^

  3. Pingback: Festival de Cannes 2015 [+ concours Celio] ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :