Femmes obscures (Angélique Ferreira) : recueil de nouvelles autours des femmes

16

On se retrouve aujourd’hui pour parler littérature et pour vous présenter un recueil de nouvelles, Femmes Obscures écrit par Angélique Ferreira, qui fait partie de mon partenariat avec les éditions Artalys. Je ne suis pas une grande fan de recueil de nouvelles et pourtant celui là m’a réconcilié avec le genre !

Synopsis

Lorsque les rayons du soleil n’illuminent plus la vie de leur réalité claire et évidente, certaines femmes se révèlent dans l’ombre. Sortant de leurs recoins sombres à l’abri des regards, elles peuvent prendre vie à partir de vos rêves les plus fous. Ou de vos pires cauchemars…

Femmes Obscures est un recueil de nouvelles fantastiques à plusieurs facettes. Chacune d’elles est un bijou obscur qui vous emportera là où la réalité s’arrête, où les barrières s’estompent.

Il comprend les nouvelles suivantes :
Le voile immaculé
Le songe d’une nuit d’automne
Le murmure de la mer
Le rosier grimpant
Le marc de café
Baiser mortel
Mastabas

Mon avis

Non, vous n’avez pas rêvé, je suis presque réconcilié avec les nouvelles ! Grâce à mon partenariat avec les Editions Artalys, j’ai pu découvrir le recueil Femmes Obscures qui contient sept nouvelles tournant toutes autours des femmes. Des femmes fortes, des femmes courageuses, des femmes envoûtantes et mystérieuses. Je savais déjà que le thème allait beaucoup me plaire, je redoutais surtout la forme. Ce que je reproche aux nouvelles c’est que l’histoire à rarement le temps de bien se développer, tout se déroule beaucoup trop vite et nous laisse un goût d’amertume à la fin de la lecture. Mais je suis quelqu’un de persévérante et je n’ai pas laissé tomber le genre, bien au contraire. J’ai multiplié mes lectures de recueil jusqu’à tomber sur la perle rare et je crois qu’avec Femmes Obscures je l’ai trouvé !

La première nouvelle s’intitule « Le voile immaculé » et nous entraîne dans une sombre histoire de château hantée sous fond d’histoire de drogue dans la police. J’ai particulièrement apprécié cette nouvelle qui met en place une véritable histoire qui avance lentement, qui se développe parfaitement, qui ne fait pas de raccourci. On suit  l’enquête du policier avec intérêt jusqu’à ce qu’elle nous offre un super final. La nouvelle n’est ni trop courte, ni trop longue. On a même le temps de s’accrocher aux personnages !

Dans les autres nouvelles, que j’ai toute beaucoup apprécié, l’auteure aborde plusieurs thèmes : les fantômes, la corruption, la prostitution, le deuil,…. Mais toutes ces nouvelles ont un point commun, le personnage le plus important est une femme, l’intrigue porte toujours sur la gente féminine et propose une dimension surnaturelle voir fantastique très appréciable. Et pas question de trouver des femmes soumises qui se laissent maltraiter. Non, dans ces histoires, les femmes jouent un rôle important, prennent en main leur destin et construise leur future.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce recueil grâce au thème des femmes que j’ai adoré. J’aime les femmes fortes qui en font voir de toutes les couleurs à tout le monde. Les nouvelles sont très bien écrites, bien développées et on prend beaucoup de plaisir à découvrir toutes les histoires. Je remercie beaucoup les éditions Artalys pour m’avoir permis de découvrir ce recueil qui m’a redonné goût aux nouvelles.

Achat de « Femmes obscures » sur le site des Editions Artalys.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

16 commentaires

  1. Presque réconciliée avec les nouvelles ? Tout n’est peut-être pas perdu pour toi après tout 🙂 (Oh, et ça n’a rien à voir mais merci d’avoir vu Cet été-là, je l’ai vu aussi poussé par ton 16/20 et j’ai beaucoup aimé. Fin du hors-sujet)

  2. Coucou ^^

    Bonne question ^^

    Un éditeur m’a passer commande de cinq nouvelles dans le même genre, elles seront par contre un peu plus longues (30 pages word)

    Sinon je sors un roman cette fois « Secret de lune » le 6 decembre aux éditions flammèches et je vais une avance première a la librairie l’antre monde le 23 novembre 😉

  3. Pingback: Escapade souterraine de Claire Delille | smells like rock

  4. Pingback: Culottées de Pénélope Bagieu : des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent ! ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :