La révolte de Maddie Freeman (Katie Kacvinsky) : la révolution numérique est en marche !

19

Aujourd’hui on parle littérature et plus particulièrement d’un livre paru chez Pocket Jeunesse, La révolte de Maddie Freeman de Katie Kacvinsky. Un roman futuriste entre romance et dystopie que j’ai beaucoup apprécié.

Synopsis

Maddie vit dans un monde ou tout est virtuel, les arbres, l’école, les flirts… on ne s’aventure jamais au-dehors. Et elle se satisfait plus ou moins de cette existence. Jusqu’au jour ou elle rencontre Justin. Celui-ci l’entraîne dans un univers inconnu, ou les gens se voient sans le filtre de l’écran, se parlent, se touchent… Maddie découvre alors un mode de vie différent de celui que la société et ses parents lui ont imposé. Pour changer sa destinée, elle devra apprendre à se rebeller, à ses risques et périls.

Mon avis

Comme beaucoup de livre, c’est la couverture de ce roman qui m’a attiré. Ensuite j’ai lu le résumé et j’ai mis le livre de côté parce que je voulais pas me lancer dans une dystopie (j’avais eu ma dose avec Fusion). Et puis je l’ai retrouvée cette semaine et je me suis lancée. Je vous raconte tout !

L’histoire

L’histoire commence avec la présentation du personnage de Maddie, fille de bonne famille qui se trouve être en période de probation suite à une rébellion. Nous apprenons très vite qu’elle a trahis son père en lui volant des fichiers mais je ne vous en dirais pas plus. Ce qui est important dans cette histoire c’est l’univers. Comme vous le savez, j’adore les dystopies depuis que j’ai lu Pure de Juliana Baggott. Ici la terre n’a pas été détruite pour être reconstruite mais à été numérisée. Je m’explique : dans le monde de Maddie, les gens ne vont plus à l’école, ne vont plus travailler, ne vont plus au cinéma ni même prendre un café dans un bar. Tout le monde vit derrière un écran et mène une vie numérique.

Le père de Maddie est l’inventeur de l’EN (école numérique) qui a permis aux Etats-Unis de lutter contre le fléau de la violence dans les écoles. Maintenant, tous les élèves se connectent à leur ordinateur le matin et suivent des cours dispensés par leurs professeurs virtuelles afin de leur permettre d’accéder à des prestigieux programmes d’université en ligne. Si ce système convient à beaucoup de monde, des petits groupes de résistants font leur apparition.

Maddie se contente de ce mode de vie jusqu’à ce qu’elle rencontre Justin sur un forum. Il l’invite à assister à un cours de soutient qui se déroule dans une vraie salle de classe, avec de vrais élèves et un vrai professeur. Ce cours servira de déclencheur à la jeune fille qui va ensuite tout faire pour retrouver un monde bien vivant.

Les personnages

Les personnages de ce roman sont (presque) tous des lycéens ce qui m’a empêché de m’identifier à eux et j’ai parfois trouvé le roman trop jeunesse à cause de l’âge des protagonistes. Mais j’ai tout de même bien aimé Maddie qui est une jeune fille intelligente. Elle ne va pas prendre de décisions irréfléchies juste pour plaire à un garçon mais va respecter ses envies et ses promesses tout le long du roman. Je ne peux pas vraiment développer ce point sans vous spoiler sur l’histoire mais j’ai vraiment apprécié son intégrité.

J’ai également beaucoup aimé le personnage de Justin, le rebelle de la bande (forcément me direz vous). Il a une vision bien particulière du monde et de ce qu’il veut en faire. Il se donne corps et âme pour réussir ses objectifs et aider les autres. Malgré son côté Mère Térésa, il garde tout de même un côté « ado » et insouciant qui fait tout son charme. Il a aussi le personnage de Clare, amie de Justin, avec lequel j’ai eu beaucoup de mal au début (il faut se méfier des personnes trop gentilles… Ça cache quelque chose généralement) mais qui finalement à réussi à avoir un côté sympathique.

On lit ou pas ?

Oui on lit ! Une histoire qui se met en place rapidement et qui vous empêche de décrocher avant la dernière page. Une dystopie bien pensée qui vous entraîne dans son univers et vous fait rencontrer tout un éventail de personnages très différents les uns des autres. Le seul point négatif est le côté un peu trop jeunesse parfois mais qui n’est pas réellement dérangeant. J’ai hâte de lire la suite de cette histoire.

Edit du 17/11

Suite à un commentaire de ma deuxième maman qui a eu une super idée, je vous ajoute le clip de Mickey 3D « Respire » qui illustre parfaitement ce livre et l’ambiance que vous pourrez retrouver dans l’histoire de Maddie :

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

19 commentaires

  1. Waouw ça donne envie de le lire ! Je ne sais pas si tu connais la série Battlestar Galactica (qui est une petite bombe soit dit en passant), mais cette série a une préquelle comme on dit dans le jargon se nommant Caprica et ton bouquin me fait énormément penser à Caprica, ça a vraiment l’air d’être le même genre. Cela dit, je n’ai pas encore fini Caprica donc je ne pourrais en dire plus. Par contre, si tu ne connais pas Battlestar, je t’encourage vivement à visionner cette série, pour ensuite regarder Caprica 😀 (pfiou j’espère que tu auras compris mon commentaire)

  2. Valérie (maman) on

    Je vais me fâcher si tu compares Battlestar Galactica à Stargate SG1 lol
    C’est la série dont je t’avais parlé (les 73 épisodes en 15 jours), celle où j’ai pleuré à la fin quand j’ai su que je n’aurais plus de nouvelles de Starbuck lol
    Pour en revenir à « La révolte de Maddie Freeman », quand j’ai commencé à lire la Synopsis, cela m’a fait penser au clip « Respire » de Mickey 3D avec cette petite fille qui vit pendant quelques minutes dans un monde virtuel 🙂

    • Aaaaaah mais oui c’est pour ca que le nom me disait quelque chose !!! Bon je te fais mes plus plates excuses pour la comparaison avec Stargate 😉
      Oui c’est vrai que le clip de Mickey 3D illustre parfaitement ce roman ! Je me demande si je vais pas le rajouter à l’article d’ailleurs ^^

  3. j’aime bien l’idée du monde « numérisé » ! par contre, la couverture fait trop ado pour moi ! Et ça me fait penser que je n’ai pas encore lu « Pure » qui avait l’air de bien sortir des sentiers battus ! bonne fin de semaine à toi !

  4. Coucou,
    Je lis enfin ce livre ! Et j’aime beaucoup, j’ai presque finis, il se lit très vite.
    Cependant, j’aimerais te demander quelque chose : As-tu compris ce que représenté les passages en italique ?
    Je n’arrive pas à trouver de cohérence.
    Par exemple, dans un passage en italique elle raconte que Justin l’aide à comprendre pourquoi elle s’est rebellée plus jeune contre l’EN. Pourtant, elle ne lui a pas encore dis la vérité. Elle ne lui a pas encore dis ce qu’elle avait fait…

    Et chaque passage en italique c’est pratiquement comme ca…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :