Gravity : vers l’infini et au-delà !

32

Beaucoup de très belles sorties cinéma cette semaine mais malheureusement, mon budget n’étant pas extensible, j’ai du faire un choix. Après une longue hésitation, j’ai finalement opté pour Gravity de Alfonso Cuarón et en 3D s’il vous plait ! Avec toutes les très bonnes critiques qu’on entend sur ce film, j’avais hâte de pouvoir le voir pour me faire ma propre opinion.

Synopsis

Pour sa première expédition à bord d’une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l’astronaute chevronné Matt Kowalsky qui effectue son dernier vol avant de prendre sa retraite. Mais alors qu’il s’agit apparemment d’une banale sortie dans l’espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l’univers. Le silence assourdissant autour d’eux leur indique qu’ils ont perdu tout contact avec la Terre – et la moindre chance d’être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d’autant plus qu’à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d’oxygène qu’il leur reste. Mais c’est peut-être en s’enfonçant plus loin encore dans l’immensité terrifiante de l’espace qu’ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre…

Bande annonce

Mon avis

Dès mon entrée dans le cinéma, quelque chose m’a paru bizarre…. Nous sommes jeudi soir, à Belfort et d’habitude à la séance de 20h20 il n’y a pas foule. Pourtant, ce soir on dirait bien que tout le monde à eu la même idée que nous : aller voir Gravity. Il faut faire la queue pour prendre son ticket, subir les conversations inintéressantes des étudiants derrière nous (je hais les vacances scolaires) et surtout se taper les places tout devant parce que la salle est remplie…. Y’a pas à dire, on était plus tranquille quand on est aller voir La vie d’Adèle !

Une réalisation à couper le souffle

Je vais rarement voir des films en 3D, déjà parce que je trouve le billet hors de prix et que finalement, la 3D n’apporte pas grand chose au film…. Mais vu l’engouement autours de ce film, j’ai fait une exception. Et je ne regrette pas ! Quand on dit qu’il y aura un avant et un après Gravity, je suis bien d’accord (oui je suis d’accord avec la presse, c’est un petit miracle !). Pour une fois, la 3D sert à quelque chose, elle nous plonge dans l’espace avec les acteurs, nous fait presque croire que nous sommes avec eux sur la station.

Les images de la terre vu de l’espace sont magnifiques, on en prend plein les yeux pendants une heure et demi. J’ai également beaucoup aimé le son pendant le film. Le son est différent selon que la caméra se place autours des acteurs ou a l’intérieur des combinaisons. Il y a également de grands moments de silence absolu qui alourdissent l’ambiance et contribuent à faire augmenter la pression. Les images de l’espace, ce sentiment d’infini sont oppressants pour le spectateur et c’est la première fois que je ressens ça durant un film….

Le seul point négatif que j’ai trouvé sur la réalisation est la caméra qui bouge dans tous les sens. Quand l’impact à lieu et que la caméra se positionne à la place de Sandra Bullock qui se retrouve projeter dans tous les sens, qui tourne encore et encore et encore sur elle-même…. Il vaut mieux avoir l’estomac bien accroché ! J’ai eu peur que tout le film se déroule comme ça et que je sois obligé de quitter la salle pour aller vomir mes raviolis. Mais heureusement ça se calme et j’ai pu apprécier le reste du film.

Un scénario bancal

Si la réalisation est spectaculaire, le scénario lui l’est moins…. Si on s’en tient uniquement à l’histoire, il n’y a de quoi s’extasier. Deux astronautes survivants après la destructions de leur station dans l’espace, qui vont chercher à revenir sur terre, personnellement ça ne me fait pas rêver ! Est-ce que je vous ai déjà dit que je n’étais pas fan de science fiction ? Bon on va tout de même souligner, que Sandra Bullock joue très bien dans ce film et que même si je ne suis pas une grande fan de son travail, elle porte tout de même le film sur ses épaules ! Même si elle n’a pas réussi à me faire partager ses émotions (en même temps, j’étais très concentrée sur le fait de ne pas vomir), j’ai apprécié sa prestation. George Clooney apporte la petite touche d’humour au film.

Après il y a tout de même de nombreuses choses qui m’on dérangé. Déjà, tout m’a paru un peu trop « gros ». Bon je ne peux pas vous raconter la fin sous peine de recevoir quelques jets de pierre mais je n’ai pas pu retenir quelques « mais bien sur » durant la projection. Sandra Bullock qui peut rester plusieurs minutes sans oxygène, on en parle pas mais le meilleur du meilleur c’est tout de même les débris qui se pointent à heure fixe (quand George Clooney dit que tu va te prendre une branlée de météorites dans la tronche dans 1h30, les météorites se pointent pile à l’heure ! On déconne pas avec George !).

Et la pauvre Sandra est tout de même la nana la plus poissarde de la terre tout de même. Déjà, elle se retrouve toute seule dans l’espace, sa station explose, ses petits copains crèvent tous dans l’accident (à part George, bien sur) et elle va enchaîner les merdes jusqu’à la toute fin du film ! Je suis d’ailleurs disponibles pour en parler avec ceux qui ont vu le film ! Autant Sandra nous offre quelques scènes magnifiques comme le moment où elle flotte en apesanteur en position fœtal autant il y en a d’autres…. On parle de la scène où elle imite le chien ? Non c’est pas la peine hein.

On regarde ou pas ?

Si on regarde Gravity, c’est au cinéma pour profiter du son et de la 3D. Sans ces deux éléments, le film perd tout son intérêt. D’ailleurs, je ne pense pas le revoir en DVD tranquillement chez moi installée sous ma couette… Une très bonne réalisation qui aurait tout de même mérité un scénario plus solide.

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

32 commentaires

  1. Rien que pour voir une 3D utile ça vaut le coup… mais tu parais assez mitigée quand même^^ Je retiens que si je vais le voir, ce sera avant manger par contre. Et si je n’y vais pas, il n’y a plus grand intérêt à le regarder sur petit écran. Cruel dilemne.
    Tiens, et si tu allais voir Prisoners pour avoir du bon scénario ? =)

    • Je vais essayé d’aller voir Prisoners, je suis en manque de bon scénario ! Bon retient bien le point le plus important de cet article : ne mange pas de ravioli avant d’aller voir Gravity !!! (Et ne va jamais voir un film en 3D avec moi…. C’est assez dangereux ^^)

  2. J’adore les conversations au combien intéressantes dans autres dans les files d’attente au cinéma ^^
    J’adore Sandra Bullock comme actrice depuis que je l’ai vu dans « La Proposition », donc je compte bien aller voir Gravity !

  3. Je ne trouve pas que les passages multiples à heure fixe soit incongrus. Surtout qu’on n’est pas non plus avec un compte à rebours sous les yeux, 3, 2, 1.. Oh des débris ! Il y a un côté approximatif, et les passages durent plusieurs minutes aussi. Par contre, le côté je m’en sors in extremis est plus agaçant.
    Je suis d’accord que le côté poissard est terrible haha. Et bien sûr, on se fait un clin d’oeil en pensant à la scène de fin. Mais je ne comprends pas pourquoi le passage du chien est si critiqué ! Il a sa petite dose émotive et dingue, (le passage, pas le chien) et j’ai trouvé que ça collait avec le fait qu’elle perd les pédales…
    Bon, bah voilà, en fait ça se voit, j’ai adoré, je suis prêt à défendre le film aveuglément. Mais on en prend quand même plein la vue, le scénario simpliste passe au deuxième plan.
    Ah, dernière chose sur la position foetale, je pense que c’est une référence flagrante à 2001. Tu l’as vu ?

    • Tu va renier mon blog si je te dis que je n’ai pas vu 2001 ?….
      Pour la pluie de débris,on a pas de compte à rebours mais elle arrive toujours 1h30 pile après le réglage de la montre ! Enfin si c’est George qui a réussi à calculer que ca allait se passer comme ça, on ne peux rien dire.
      Quant à la scène de fin…. J’ai du embêter tout le monde au cinéma avec mes soupires désespérés (il ne faut jamais aller au cinéma avec moi). Je déteste les films où tout est bien qui finit bien et dans ce film, la fin relève carrément du miracle ! J’aurai aimé une fin plus réaliste….
      Je vais aller lire ton article tient, et je continuerai ma tartine là bas !

      • Haha George c’est le meilleur.
        Non non, désolé pour toi, je vais continuer a venir, je ne considère pas 2001 comme un film génial (et puis je l’ai vu la semaine passée, je peux rien dire).

  4. J’ai beaucoup aimé le film, très immersif, même si ce n’est effectivement pas tout-à-fait le chef d’oeuvre annoncé.
    En ce qui concerne Sandra Bullock, je suis un admirateur mais elle est particulièrement impressionnante ici. J’ai totalement vécu le film à travers son personnage.
    En revanche, pas du tout d’accord sur la 3D, gadget et accessoire, comme toujours.

  5. Je n’avais déjà pas envie de voir le film à la base et tu as renforcé mon idée… Dépenser plus de 6€ pour ça, non merci ! ^^

  6. J’en reviens ! Alors, verdict ? Hum, eh bien, si je ne me suis absolument pas ennuyée, je m’attendais quand même à mieux. Vraiment une très belle image, mais comme tu le dis, un scénario qui aurait pu être plus documenté. Ici, ca tient plus du reportage sur ce qui peut arriver aux astronautes. Ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose en soi !
    En tout cas, vraiment minimaliste au niveau des acteurs. Georges Nespresso signe un des rares films où j’ai apprécié de le voir. Mais après tout (SPOILER) il n’est quand même pas souvent là ;). Par contre, j’ai beaucoup aimé Sandra Bullock (je l’ai aimé dans chacun des films où j’ai pu la voir), même si la pauvre s’en prend plein la tronche et fait preuve d’une grande résistance.
    Dans l’ensemble j’ai passé un bon moment !

    • Ah ben pour s’en prendre plein la tronche, la pauvre Sandra a une poisse pas possible de ce film ! En fait, ce qui m’a fait dérangé dans ce film, c’est la fin. Beaucoup trop « tout est bien qui finit bien » pour moi…. Et Mister Nespresso est pas mal dans ce film même si j’ai eu un peu peur durant le passage où il revient dans la cabine pour boire de la vodka. J’étais prête à hurler au scandale ^^

      • Effectivement, Sandra collectionne les galères 😛 ! Je n’aimerai pas me retrouver à sa place, mais elle s’en sort quand même très bien pour quelqu’un qui n’a jamais fait de mission toute seule…
        Quand George revient, je me suis fait « Hum… Y a anguilles sous roche ! »

  7. lapetitebiblioggeuse on

    J’ai vu aussi le film ( http://lapetitebiblioggeuse.wordpress.com/2013/11/01/gravity/ ) et je suis totalement d’accord avec toi ! On en a plein les yeux, les images sont vraiment belles, mais il y a pas mal de trucs bancals. Par exemple, le sacrifice de George n’a pas lieu d’être ! (dans l’espace, la tension n’existe pas). Et je suis d’accord avec toi, lorsque George est revenu, je me suis dit « oh non, pas ça… » !

  8. Pingback: Ciné club #12 | Smells like rock

  9. Pingback: Le ciné club de Jone #1 | Smells like rock

Répondre à kimysmile Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :