Une île (Tracey Garvis Graves)

30

Tout le monde parle de ce livre sur la blogosphère, vous n’avez pas pu passer à côté ! Alors j’ai essayé de résister pendant un moment (au moins trois jours) et puis j’ai cédé et j’ai ouvert « Une île » de Tracey Garvis Graves publié chez Milady…. En une journée son sort était réglé ! Autant vous dire que vous aller lire une chronique coup de coeur.

Synopsis

Anna Emerson n’hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre aux Maldives pour donner des cours à leur fils T.J., en rémission d’un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu : le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l’océan Indien. Les voici naufragés sur une île déserte où ils vont devoir apprendre à survivre. Si l’adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirée par son compagnon d’infortune. Alors que chacun d’eux n’a plus que l’autre pour unique horizon, leur seule chance de s’en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux.

Robinson Crusoé 2.0

Comme vous l’avez compris si vous avez lu la synopsis de ce livre, « Une île » est une sorte de Robinson Crusoé des temps moderne. Sauf que là nos personnages ont un peu de chance dans leur malheur puisqu’ils vont se retrouver à deux sur une île déserte (c’est plus sympa d’être deux, on peux papoter avec quelqu’un d’autre que soi même déjà). Mais revenons en à notre histoire : Anna est une jeune professeur qui est embourbée dans une relation qui n’avance pas avec son petit ami. Elle rêve famille, bébé et lui rêve…. De pas grand chose comme beaucoup de mec (non ne me huez pas). T.J. lui est un adolescent qui sort d’un combat avec le cancer et qui souhaite reprendre une vie normal comme tous ces copains de lycée.

Anna est donc engagé par les parents de T.J. pour lui donner des cours de rattrapage sur leur lieu de vacances, une villa au Maldives. Elle aurait eu tord de se priver de vacances gratuite et elle compte bien en profiter pour faire le point sur sa relation avec John. Sauf que l’avion qui est censé les emmener sur l’île des Madives se crashe en plein milieu de l’océan les condamnant à rester coincer sur une île déserte jusqu’au passage du prochain avion….

Koh Lanta aux Maldives

J’avoue que jusqu’à plus de la moitié du livre, je me suis demandé où allait nous mener cette histoire. Je vais essayer de ne pas tout vous raconter mais une fois qu’on a construit un abris, qu’on a trouvé de l’eau et qu’on sais comment ouvrir une noix de coco, il n’y a plus grand chose à faire sur une île…. Nos deux personnages restent coincés un bon moment sur l’île et je me suis dit que si tout le livre portait sur ça, j’allais finir par me lasser. Mais si les jours passent et se ressemblent (bon on a tout de même quelques péripétie qui égaient la vie sur l’île), c’est bien la relation Anna – T.J. qui est la plus intéressante. J’ai pensé au départ qu’il allait tombé fou amoureux l’un de l’autre au premier regard mais pas du tout. Leur relation va d’abord être une forte amitié puis se transformer petit à petit en passant par de nombreuses étapes et c’est ce que  j’ai beaucoup apprécié.

Et après ?

Mais ce que j’ai préféré c’est la deuxième partie du livre sur « l’après île ». Je ne vous raconte pas comment ils vont s’en sortir mais la deuxième partie du livre porte sur leur retour à la vie normale. Je n’avais pas encore vu de livre qui exploitait cet aspect et c’est ce qui a conforté mon coup de coeur. Comment reprendre une vie normale après avoir passé plusieurs années sur une île déserte ? Comment rattraper le temps perdu avec ses proches ? Et surtout est-ce que la relation construite par Anna et T.J. pourra résister à la vie moderne ? J’ai également apprécié que l’auteure implique la presse dans son histoire et la pression qu’elle peut mettre à des rescapés pour avoir le scoop sur leur histoire. Un aspect du « après » très bien exploité par Tracey Garvis Graves même si la fin est un peu trop bisounours à mon goût (mais ca chacun ses goût).

 

Je me répète encore une fois mais ce livre est un coup de coeur pour moi. Je le conseil à tout le monde, en plus il fait très estivale avec sa superbe couverture montrant une plage de sable blanc. Idéal pour emmener avec soit à la plage, ou si comme moi vous n’avez pas de vacances cet été, pour vous donner l’impression d’être en vacances sans bouger de votre lit.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

30 commentaires

    • Je ne l’ai pas du tout vécu comme un « roman à l’eau de rose » justement et c’est ca qui m’a plu. La relation entre les personnages se construit et elle n’est pas le principal thème du livre. Elle prend de l’ampleur dans le dernier quart mais encore elle montre juste comment la solitude peut lier deux personnes même si elles ont 20 ans de différence d’âge

  1. tequiladrenaline on

    Bon perso j’en avais pas entendu parler mais comme j’ai vécu 3 semaines dans ma grotte j’ai des excuses ! lol Dans un sens il me tente bien et dans l’autre… je sais pas trop… en fait c’est le fait que le perso masculin soit ado qui me rebute un peu…

    • Oui toi tu es excusée, ne t’en fait pas ! Pour la défense de T.J. ce n’est pas un ado relou qui va avoir pour seul problème dans la vie de se payer la dernière Playstation ou de coucher avec une fille. Le fait qu’il vient de traverser un cancer le rend plus adulte et d’ailleurs il se conduit comme tel

  2. J’avais déjà aperçu ce livre sur la blogo mais je n’avais jamais pris le temps de lire les critiques; j’ai lu ton billet et il m’a terriblement donné envie de lire Une Île ! Et hop, dans ma Wish-List 😀

  3. Bon déjà, j’étais carrément passée à côté…on va dire que c’est parce que j’étais en vacances pour ne pas dire que je ne suis pas douée 😉 En tous cas, avec ton article tu me tentes vraiment !! Je le mets sur ma liste !

  4. Flight of Swallow on

    Ce livre me tente depuis un moment, mais je ne pense pas le lire de suite car après avoir lu Nos étoiles contraires puis Avant toi, j’ai peur de me lasser de ce genre d’histoires… Y-a-t-il une quelconque ressemblance entre ces romans, ou c’est bon, je peux foncer tête baissée ? ^^

  5. Pingback: Challenge d’été : le bilan | smells like rock

  6. J’ai adoré ce roman que j’ai trouvé très bien construit! On est loin du classique roman d’amour, tout est bien présenté et le sujet de la différence d’âge est tellement bien abordé que l’on n’est absolument pas « choqués »! Vraiment une super lecture et un bon article!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :