Only god forgives

21

Je continue de découvrir les films projetés au Festival de Cannes et hier soir, je suis allé voir Only God Forgives de Nicolas Winding Refn (Drive) avec notamment Ryan Gosling. Autant vous dire que maintenant je comprends pourquoi il a été hué à Cannes….

Synopsis

À Bangkok, Julian, qui a fui la justice américaine, dirige un club de boxe thaïlandaise servant de couverture à son trafic de drogue. Sa mère, chef d’une vaste organisation criminelle, débarque des États-Unis afin de rapatrier le corps de son fils préféré, Billy : le frère de Julian vient en effet de se faire tuer pour avoir sauvagement massacré une jeune prostituée. Ivre de rage et de vengeance, elle exige de Julian la tête des meurtriers. Julian devra alors affronter Chang, un étrange policier à la retraite, adulé par les autres flics …

Bande annonce

Mon avis

Comme souvent, je n’ai pas regardé la bande annonce avant d’aller voir Only God Forgives et tant mieux parce que si vous avez vu la BA, vous avez vu tout le film. Je me suis contentée de lire la synopsis et cette histoire de vengeance me paraissait une bon début . J’avais bien aimé Drive et Ryan Gosling est un acteur que j’apprécie. Voilà mon erreur concernant ce film : me reposer sur mes acquis. Avec ce film, tout ce que j’ai gagné c’est une bonne dose de microbes à cause de toutes les personnes malades dans la salle. Je m’explique.

Tout commence dans une salle de boxe où deux gamins sont en train de se battre. On se dit que le film va tourner autours de la boxe et que l’essentiel de l’action va se passer dans cette salle. Encore une erreur ! Le film vire au documentaire quand le frère de Julian, Billy va « faire un tour en enfer ». Une jolie tournure pour dire qu’il va aux putes, l’activité principale à Bangkok.  Il visite donc de nombreuses « boutiques » avec de jolies filles derrières des vitrines. Mais Billy a des goût assez particulier et choisis de partir à la recherche d’une gamine de 13 ans, qu’il finira par trouver et tuer au passage. Le papa de la jeune fille apprécie pas tellement qu’on massacre son bébé alors il décide de tuer Billy. Voilà le début de cette histoire de vengeance.

A partir de là, commence ce que j’appellerai le n’importe quoi. Autant le début de film était prometteur et annonçait un bon polar, autant la suite n’est qu’une succession de scènes alternant réalité et imaginaire, de quoi nous faire perdre le fil. On m’avait dit « ce film a été fait juste pour Cannes » et sur le moment je n’avais pas compris ce que cela voulait dire. Maintenant je pense avoir saisie. Ce film nous expose des scènes de violence sans grand intérêt « de la violence pour de la violence » et tente de nous vendre un film pseudo intello grâce à de l’esthétisme digne des films érotiques de M6 (si vous aviez pas encore compris j’ai détesté le film).

Il ne se passe rien, le film est long et les dialogues laissent à désirer. D’ailleurs la meilleure réplique de Ryan Gosling reste « tu veux te battre ? ». Passé 5 ans et hors contexte d’une cours de récré, il n’est plus possible de sortir cette phrase sans déclencher des fous rire. Tout le film se passe dans une sorte de maison close aux murs rouges avec des lumières rouges et des sols rouges…. On pourrait presque croire que le film se déroule à Amsterdam. On aurait pu croire que la Bande Originale allait sauver le film mais on se contente de nous servir des musiques dignes de Jean-Michel Jarre à base de sons sur-aiguë et de nombreux karaoké signe du mariage de votre grande tante. De quoi tester votre résistance à la folie pendant 1h30.

Je vais m’arrêter là pour les critiques parce que je pourrais vous écrire un article de 5 000 mots…. Je ne parlerais pas de Ryan qui tient une salle de boxe mais qui est le plus mauvais boxeur du monde, du flic qui nous sort un sabre de son dos toutes les trente secondes ou encore ou du même Ryan qui nous fait un complexe d’œdipe en essayant de rentrer dans le ventre de sa mère (au sens propre) alors qu’elle vient de se prendre un sabre en travers de la tête.

Concernant les acteurs, Ryan Gosling nous sert une unique et même expression pendant tout le film et quoiqu’il se passe. On me dira surement que c’est son rôle qui veut ça et que ça représente toute l’immensité de son talent. Mais non, en fait ça lui donne un air chiant et ça nous conforte dans l’idée de faire une petite sieste pendant le film. La seule qui sauve le film est la mère légèrement dérangée Crystal jouée par Kristin Scott Thomas (qui a une surprenante ressemblance avec Donatella Versace….). Une mère qui couche avec un de ses fils et qui dirige une organisation criminelle, ça vous réveil un film tout de même.

Au final, je ne vous conseil pas d’aller voir ce film. A moins que vous ayez envie d’aller voir des gros plans sur l’entrejambe de Ryan Gosling (à travers un jean, bande de pervers),  mais autant investir 6 € dans autre chose.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

21 commentaires

  1. D’ailleurs la meilleure réplique de Ryan Gosling reste « tu veux te battre ? » ===> j’avoue, j’ai éclaté de rire en lisant ça ^^. J’imagine tout à fait le gamin de 5 ans qui défie le grand de 7 ans 😀
    Sinon, ce film ne fait pas partie de mes priorité ciné, je n’ai pas encore décidé si j’irai le voir ou non.

      • en même temps j’ai tellement de retard que je ne manque pas d’autres films à aller voir ! avec les vacances, 3 semaines que j’y suis pas allée 🙁

  2. Encore une fois j’ai adoré ton article, je me suis bien marrée ^^ Par contre, bon, ben j’irai pas voir le film ^^

  3. Encore une superbe critique même si je ne l’ai pas vu. Je comptais pas vraiment le voir, c’est confirmé maintenant ahah ^^
    Et sinon (encore comme d’hab une remarque HS) le cinéma est pas très cher chez toi, c’est environ 10 euros chez moi (tarif normal).

    • Le cinéma n’est pas cher chez moi parce que j’ai une carte « avantage jeune » qui me permet d’avoir une réduction sur ma place. Et payer 6 € à la place de 10 € c’est quand même cool ! Et il y a même un cinéma à côté de chez moi qui est assez ancien et qui passe tous les films en VOST pour seulement 4.50 € la séance ce qui est encore plus cool 🙂

  4. tequiladrenaline on

    Moi aussi je me reposais sur mes acquis (Ryan Gosling… lol) et du coup j’avais bien envie de le voir ! Pendant tout ton article je me suis dit laisse tomber même pas en rêve je vais voir un truc pareil… Pour finir ta remarque sur l’entrejambe pourrait peut être me faire aller le voir quand même ! ptdr

  5. Tout à fait d’accord avec vous. Film nul, lent , sans moralité, sans éthique, je voulais voir un film de boxe Thaï (erreur !).
    Du sang , du sang et encore du sang.
    Votre article m’a bien fait sourire car c’est exactement ce que je pense mot pour mot !

    En aparté, Julian tient une salle de boxe Thaï, et nul en boxe, et a même une statue à son effigie en train de mettre ses gardes en boxe pouvant sous entendre un ancien boxeur professionnel. Amusant.

  6. Pingback: Chronique cinéma : The Neon Demon ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :