Enlightened – Saison 1

19

Et dire qu’il y a encore quelques mois j’adorai cette série…. Tout avait pourtant bien commencé entre nous mais hier, après de nombreuses semaines à repousser le moment fatidique de regarder les derniers épisodes de la saison 1, j’ai enfin terminé Enlightened que je nommerai : ma plus grande déception sériesque 2012.

Enlightened - Saison 1

Synopsis

Auto-destructrice de nature, Amy a décidé de changer suite à une révélation d’ordre spirituel. Elle va donc s’efforcer à faire de sa maison un endroit chaleureux et accueillant tout en voyant la vie du bon côté…

Mon avis sur Enlightened – Saison 1

Enlightened - Saison 1

Comme je vous le racontais dans mon article consacré au pilot de la série, tout avait très bien commencé entre enlightened et moi. J’étais tombé sous le charme de cette femme qui fait un burn out au travail (burn out : pétage de plomb total pour ceux qui ne verrait pas de quoi je parle). Elle m’avait fait rire parce que secrètement je suis sur que tout le monde rêve de hurler leurs quatre vérités à tous ses collègues et de faire un hight-five avec une chaise à notre boss. Bref, j’avais trouvé Amy (Laura Dern) tout a fait sympathique. Pour se relaxer et retrouver un peu de sérénité dans sa vie, Amy décide de suivre un stage sur une place paradisiaque. Et là, c’est le drame.

Si au départ son attitude de « hippie au pays des bisounours » (oui je me cite moi-même) me faisait beaucoup rire, à la longue c’est beaucoup moins drôle. En fait, je crois que je ne supporte pas les gens gentils. Je crois même qu’il me tape sérieusement sur les nerfs. Pendant 10 épisodes, il faut se coltiner une Amy dégoulinante de bonnes intentions, qui prend tout du bon côté et qui se prend pour Mère Térésa. En plus, sa voix est tout simplement insupportable et je ne vous parle même pas de son sourire qui me donne des envies de meurtre.

Enlightened - Saison 1

Ce qui est gênant dans cette série, c’est surtout que rien n’est crédible. Faire un burn-out au bureau, ca je comprends très bien. Et réintégré au service informatique où se trouve tous les parias de la boite, pourquoi pas. Mais alors qu’Amy se lance dans toutes les causes humanitaires possibles et imaginables, c’est peut être crédible au début mais après stop. La voir manifester au milieux d’Espagnol en colère c’était peut être un peu trop non ? Bref, l’histoire tourne en rond. Amy n’est pas heureuse en travail, elle ne peux pas reprendre son ancien poste à cause de son c*nnard d’ex-patron et sa bitch d’ancienne assistante mais tout ce qu’elle trouve à faire c’est monter des dossiers sur les méchants pollueurs. Et ca ne m’étonnerai même pas qu’à la place de finir avec son mari canon, elle préfère son collègue moche.

Enlightened - Saison 1

Les personnages secondaires ne sont pas mieux, la mère qui ne donne pas assez d’amour à sa fille : cliché déjà vu et revu et re-revu. L’ancien mari drogué, qui m’a parfois fait rire j’assume, mais qui fini par se repentir et demander à partir dans la même cure que Amy…. J’aurai préféré qu’il reste drogué, ca aurait fait de l’animation au moins !

Comme vous vous en doutez, je ne regarderai pas la saison 2 de Enlightened et je ne pense pas perdre grand chose puisque la série a été annulée. Je préfère reprendre mes séries où tout le monde n’est pas gentil et où on peut s’énerver contre de vrais méchants !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

19 commentaires

  1. Aha j’adore ta dernière phrase ! C’est vrai que moi aussi j’adore prendre plaisir à détester les méchants, ça donne un certain rythme à une série je trouve!

  2. roh, j’aurais dû rajouter cette expression à mon Tag :la plus grande déception sériesque ! je ne connaissais pas cette série mais apparemment, je ne loupe pas grand chose !

    • Je te donne l’autorisation d’utiliser mon expression autant de fois que tu le voudras ^^ Et non tu ne loupes rien…. Autant te concentrer sur d’autres séries qui en valent plus le coup 🙂

  3. tequiladrenaline on

    Je n’ai toujours pas regardé (et le fait que ça ait été annulé m’avait un peu poussée à abandonner l’idée de tenter cette série) mais ce que tu dis me conforte dans le fait que je ne loupe pas grand chose. Et en même temps l’histoire me fait penser à la nouveauté toute récente, Save Me, dont les deux premiers épisodes pour le coup m’ont bien fait marrer ! 😀

    • Je ne connais pas Save Me mais s’il t’ont fait rire c’est déjà mieux qu’avec Enlightened ! Parce que a pars deux-trois sourires dans le premier épisode après…. Tu as plus de bâillements que de fou rire ^^

  4. Rien que de lire ton article ça me donne pas vraiment envie, mais de savoir que la série a été annulée, encore moins lol
    Et comme toujours un super article, une excellente critique. Et les gifs… j’adore 😀

  5. J’ai justement commencé aussi, mais j’ai arrêté au bout de 3 épisodes et tu ne me donnes pas tellement envie de reprendre! lol au fait si tu n’as pas remarqué, je suis fan de ton blog, ça y est !!! Tous tes articles m’intéressent, c’est dinguuue lol

    • Je me suis demandé d’où venait tous ces commentaires quand je me suis connecté ^^ En tout cas merci beaucoup, ca me fait très très très plaisir de voir que mon blog plait 😀

  6. Pingback: Big Little Lies : entre Desperate Housewives et PLL ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :