Ce qui nous lie (Samantha Bailly)

Un jour m’a suffit pour dévorer ce roman. Ce qui nous lie de Samantha Bailly est encore une fois un gros coup de cœur car c’est une histoire qui m’a beaucoup touché (oui c’est la semaine des coups de coeur, que voulez-vous !). Aller venez, je vous emmène découvrir les aventures d’Alice.

Le challenge Livra’ deux

livra'deux pour PAL addict

Je me suis inscrite à ce challenge sur le site Livraddict avec ma copinaute Kim. Le principe est très simple : chacune doit choisir dans la PAL (pile à lire ndlr) de l’autre trois livres qu’on a lu et qu’on aimerait faire découvrir à sa partenaire, dont on a envie d’avoir un avis avant de se lancer ou dont le titre nous interpelle. Ensuite on doit en choisir un et en faire une chronique qui sera posté sur le forum.

Les livres que j’ai choisi pour Kim (en gras celui qu’elle a sélectionné) :

– Lady Susan de Jane Austen
– J’ai épousé un con de Agnès Bouquet
Delirum, tome 2 (Lauren Oliver) Je vous mets le lien de sa chronique dès qu’elle l’aura publié

Les livres que m’a choisi Kim :

Ce qui nous lie de Samantha Bailly
– Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver
– Dangereux plaisirs de Molly Weatherfield

Synopsis

L’héroïne, Alice, a un don. Elle a la capacité de voir les liens se tisser et se rompre entre les individus. Les attaches lui apparaissent sous forme de fils lumineux, déployant une cartographie des relations affectives. Les questions restent entières quant à l’origine de ce phénomène. Manifestation surnaturelle ? Hallucination provenant d’un choc psychologique ? Sans réponse médicale, la jeune femme a appris à vivre avec dans le plus grand secret.

Mon avis

Ce livre est une petite merveille. Déjà sa couverture est magnifique, que ce soit la photo choisie mais aussi l’effet papier froissé. Rien qu’en passant devant, on ne peux pas ne pas l’acheter. Ce livre nous attire dans ses filets sans qu’on puisse se défendre. Mais avant que je succombe à la tentation de l’acheter, j’ai reçu un email pour me dire que je l’avais gagné grâce au site Actu YA. Si ça c’était pas un signe pour m’amener à ce roman…. Avant de vous parler du livre, je voudrais vous parler de son auteur. Parce que figurez-vous que Samantha Bailly possède deux caractéristiques qui m’ont interpellé : déjà elle est française (ce qui fait plaisir quand même) et elle a 25 ans (le fait qu’elle écrive un livre aussi géniale alors qu’elle a seulement un an de plus que moi me rend un peu jalouse quand même).

Bon et si on parlait un peu de ce livre ? Alice a comme don de pouvoir voir les liens entre les personnes. Plus le lien est gros, plus notre relation avec une personne est forte. Certaines sont tellement importante que même si les personnes sont chacune à un bout de la planète, le lien reste visible pour Alice. Au début, tous ces filaments lumineux qui partent de la poitrine des personnes qui l’entourent lui font peur, ce qui est compréhensible. Mais bien vite, Alice s’en sert d’une façon très particulière…. Repérer les hommes infidèles et les dénoncer à leurs femmes. Une façon comme une autre d’utiliser ce nouvel atout. Ce jeu ne dure qu’un temps et Alice, finit par se ranger et intégrer une boîte de ressources humaines. Tout aurait pu être si facile, si elle n’avait pas rencontré Raphaël.

Alice est une personne a laquelle je me suis beaucoup identifiée. C’est une jeune femme très sensible qui doit affronter ses erreurs pour avancer dans la vie. Malgré toutes ses blessures, elle continue d’avancer, de faire face aux nouveaux drames et aux nouvelles rencontres pas toujours bénéfiques pour elle. Alice est fragile et menace de se refermer sur elle-même à chaque seconde mais on l’a découvre également très forte ce qui lui permet de continuer à vivre sa vie. Raphaël, lui est quelqu’un de très mystérieux. On l’aime, on le déteste, on passe d’un sentiment à l’autre au fils des pages et on essaye de comprendre cet homme en même temps que Alice. Il y également deux personnages secondaires qui m’ont beaucoup touché : John, le meilleur ami d’Alice et Sébastien, le meilleur ami de Raphaël. Ce sont deux personnages très différents mais qui savent s’attirer les faveurs du lecteur chacun à leur façon. L’un en nous émouvant et l’autre en nous faisant rire.

Ce roman ne possède que des points positifs : une histoire touchante, des personnages tellement réels qu’on peut facilement s’identifier à eux, un univers à la fois magique mais avec la banalité d’un vie quotidienne. Sans compter qu’il est très addictif et on regrette qu’il ne soit pas plus long. Encore une fois merci à Actu Ya de m’avoir permis de découvrir ce magnifique roman.

Qu’est ce que vous faites encore derrière votre écran ? Courrez l’acheter !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

  1. Ping : Ce qui nous lie | Pearltrees

  2. Non mais tu crois que j’ai déjà pas assez de lectures en retard pour me faire autant envie avec tes romans ?! Et puis j’aimerai tellement avoir le temps de dévorer des livres en une journée… pfff…

    • Ecoute, il faut bien que je trouve des avantages à mon chômage ! Pouvoir dévorer des livres à longueur de journée est en n°1 sur ma liste…. On se console comme on peut ! Et si tu ne dois d’un lire qu’un bouquin, c’est celui là 😉

  3. Ping : Critique…LIVRE : Delirium, Livre 2 | By Kimysmile !

  4. Je veux troooop le lire celui-là ! J’ai d’ailleurs (encore) failli l’acheter aujourd’hui mais je me suis abstenue parce que j’en prenais déjà deux autres. Mais cet été je vais craquer pour de bon, je pense ! ^^

    • J’avais très très envie de l’acheté aussi et je l’ai gagné grâce à un concours (le destin ! ^^). En tout cas, dès que j’ai commencé à le lire, plus possible de le poser et je l’ai lu en une après midi. Encore un coup de coeur !

  5. Ping : La fille qui lisait des romans d’amour (Inara Lavey) – Ceci n’est pas une autobiographie | smells like rock

  6. Ping : Chronique : Les Stagiaires de Samantha Bailly | Smells like rock

  7. Ping : Tag 100% Féminin : spécial Girl Power ⋆ Smells like rock