Review – Mon festival Impetus

Du 17 au 23 avril 2013, c’est tenue le festival Impetus dont je vais vous parler plus bas. Niveau programamation, ce n’est pas mon festival favoris mais chaque année je trouve tout de même deux, trois choses à aller voir. Au programme de l’édition 2013 : un concert, une émission des années 90 et une projection de documentaire.

Impetus, c’est quoi ?

Impetus est un festival qui a lieu dans l’aire urbaine de Montbéliard, Belfort, Héricourt mais aussi Porrentruy et Délémont (Suisse) et qui présentent des projets dits expérimentaux. Et tout y passe : danse, cinéma, musique, performance,…. De quoi satisfaire tout le monde. Vous pourrez retrouver toute la programmation et des informations complémentaires sur le site internet du festival.

Qu’est ce que t’as vu ?

J’ai commencé mon festival avec un concert du groupe berlinois Kadavar qui jouait pour l’ouverture du festival. Présenté comme un groupe hard-rock / psyché, mon écoute de la musique sur Youtube ne m’avais pas forcément donné envie de les voir plus que ça. Mais il faisait beau et le prix était très abordable (5€) donc je me suis quand même bougée les fesses et…. J’ai bien fait ! Quand les trois jeunes hommes arrives sur scènes avec leurs cheveux longs et leurs pantalons taille haut, on est directement plongé dans les années 70. Ils ont fait disparaître toutes mes réticences dès le premier morceau. Le rythme est entraînant, les riffs rappellent Led Zeppelin et c’est un plaisir de les voir vivre leur musique. Je vous conseil d’écouter Creature of the demon et Goddess of dawn.

Je me suis ensuite rendu à une des projections de l’émission que vous connaissez peut être, L’œil du cyclone. Cette émission passait les samedis à 13h30 en claire sur Canal + entre 1991 et 1999. Les sujets portaient sur des curiosités sonores, visuelles ou des portraits artistiques. Elle abordait avec beaucoup d’humour et de cynisme des sujets d’actualité. Deux projections étaient proposées : une émission sur la fin du monde et une sur les jeux vidéo. Et j’ai choisi celle sur les jeux vidéo. Quand l’émission est passée à la télé, les jeux vidéos présentés paraissaient révolutionnaires et c’était marrant de revoir des jeux comme Sonic ou Donkey Kong auxquels on jouait sur notre Sega. D’ailleurs si ça vous intéresse vous pouvez retrouver l’émission sur Youtube.

Pour finir mon festival, j’ai assisté à la projection du film / documentaire Léviathan de Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor. J’avais loupé ce film lors du festival Entrevues et comme il a remporté beaucoup de récompenses, je me suis dit que je ne pouvais pas le louper une deuxième fois. La synopsis nous dit : « dans les mêmes mers où la bataille de Melville contre Moby Dick fut imaginée, l’histoire du choc entre la nature et l’homme avec ses machines. Du pêcheur au cinéaste, le portrait de l’une des plus grandes tentatives de l’humanité ». Alors la synopsis nous promet beaucoup de choses alors qu’un final, c’est un simple documentaire sur les marins pécheurs. Si vous aimez manger du poisson ou si vous avez le mal de mer : fuyez ce film ! Pendant une heure, le cinéaste nous montre des plans fixes de tout et n’importe quoi, des poissons en train de se faire découper et des hommes parler dans une langue inconnue (je suppose que c’est de l’anglais mais pas sur). Le passage du plan fixe de 5 minutes sur un homme qui somnole devant la télé dans la soute du chalutier a découragé une bonne partie de la salle et quelques personnes ont même quitté la projection. Les plans sont longs, trop longs et les passages répétitifs. Quelques passages sont quand même très beau à voir : les jeux de lumière sur les vagues plongés dans l’obscurité ou un vol d’oiseaux dans la ciel gris. Enfin, je suis très déçue par ce film, je ne comprend pas pourquoi il a reçu autant de récompenses…. Mais si jamais vous voulez tout de même aller le voir, il sortira en salle en octobre 2013.

Rendez-vous l’année prochaine !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire