Bright Star

22

Après ma période « film d’horreur », j’ai eu une période « film romantique qui font pleurer les filles » et je suis tombée sur un film magnifique Bright Star. Amatrice des films adaptés des romans de Jane Austen, je savais de suite que ce film allait me plaire.

Bright Star

Synopsis

Le film retrace les dernières années de la vie du poète anglais John Keats, depuis sa rencontre en 1818 à Hampstead, avec sa voisine Fanny Brawne dont il tombe amoureux, jusqu’à sa mort de la tuberculose à Rome le 24 février 1821.

Mon avis

Le film commence à Londres dans les années 1800. Mademoiselle Brawne rencontre son nouveau voisin John Keats et autant dire que ce n’est pas l’amour fou au premier regard. Fanny est une jeune femme très avant gardiste pour son époque, qui vit en créant de sublimes robes et qui aime les bals, danser, s’amuser…. Tout ce que déteste John, qui dédie sa vie à la poésie et qui publie des recueils en espérant faire fortune grâce à son talent. Tout oppose ses deux personnages et pourtant tout va les réunir. Quand Fanny apprend que le frère de John est en train de mourir, elle va déployer beaucoup d’effort pour l’aider et c’est surement ce qui va faire naître un début d’intérêt pour la jeune femme chez John.

Abbie Cornish (Fanny) & Ben Whishaw (John)

Tout au long du film, on assiste à leur histoire qui se construit. Fanny va s’intéresser à la poésie pour se rapprocher du jeune homme qui lui va accepter de lui enseigner les plus grands poètes. Une histoire d’amour qui n’est pas instantanée mais qui va se construire peu à peu pour devenir un lien incassable entre Fanny et John. Malgré toutes les épreuves auxquelles ils devront faire face, ils vont savoir rester soudé pour affronter la vie. Le plus touchant dans cette histoire est le combat de John Keats pour devenir célèbre afin de pouvoir offrir une vie descente à la belle Fanny.

J’aime les histoires vraies et surtout les belles histoires comme celle de ce film. On dit que les plus grands artistes deviennent connus après leur mort et c’est le cas de John Keats qui est reconnu aujourd’hui comme un des plus grand poète de sa génération. Ce film nous raconte une très belle histoire digne d’un roman de Jane Austen, aucune longueur, on apprécie chaque moment du film. Jane Campion nous offre également plusieurs scènes magnifiques grâce à des jeux de lumières qui rendent un simple champs de fleurs presque magique.

Un film que je vous conseille de regarder si vous avez apprécié des films comme Orgueils et préjugés ou Becoming Jane. Et pour rester dans le thème, je vous laisse sur un morceau choisi par mes soins d’un poème de Keats :

Mon cœur souffre et la douleur engourdit
Mes sens, comme si j’avais bu d’un trait
La ciguë ou quelque liquide opiacé
Et coulé, en un instant, au fond du Léthé :
Ce n’est pas que j’envie ton heureux sort,
Mais plutôt que je me réjouis trop de ton bonheur,
Quand tu chantes, Dryade des bois aux ailes
Légères, dans la mélodie d’un bosquet
De hêtres verts et d’ombres infinies,
L’été dans l’aise de ta gorge déployée.

(Ode à un rossignol, John Keats)

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

22 commentaires

  1. Je sais pas pourquoi mais je ne suis pas fan de ce genre de films..Celui-là, ça allait encore, il était encore mignon, mais par exemple Orgeuils et préjugés, j’aime pas du tout (Ou serait-ce à cause de Keira Knightley que je n’aime pas du tout ?! ;p)

  2. Je voulais justement voir ce film ! La bande annonce m’avait soufflée ! Et je ne parle même pas de l’affiche, absolument sublime ! En plus j’avais beaucoup aimé Becoming Jane ! Bonne fêtes de pâques !

  3. Pingback: Bright Star | El7fe Eternal

  4. Il passe demain soir sur Arté ! j’ai hâte d’enfin le découvrir ! Décidément, cette chaîne est ma référence: il y passe toujours les films/ séries que je recherche ! Bon week en à toi !

    • Je regarde très souvent Arte pour les films parce que bien souvent ils sont diffusés en VO et j’adore ça (les doublages français c’est souvent la catastrophe). Et Arte est devenu ma chaine préféré quand ils ont organisés la semaine Tim Burton <3
      Et merci pour l'info, je sais ce que je vais regarder ce soir 🙂

  5. Je suis super archi fan de ce film ! L’image est magnifique, les costumes parfaits, les acteurs talentueux et l’histoire très belle.
    Un superbe film « à la Jane Austen » comme tu dis 🙂

  6. j’ai revu ce film il y a quelques jours, parce qu’il passait à la télévision et que ma soeur, qui ne l’avait pas vu, en profitait pour le voir. Et rien que de me souvenir de cette scène où elle dit « I can’t breath », j’en avais les larmes aux yeux, la gorge nouée… le souffle coupé.
    J’ai trouvé ce film magnifique. Magnifique dans sa lenteur, dans ses images et dans tous ces poèmes que l’on peut écouter tout au long du film… Mais ne dites à personne que j’ai pleuré, je suis supposée être insensible face à un film!

    • Promis ca restera notre secret…. D’ailleurs j’ai pleuré aussi mais ça reste entre nous 😉
      Mais il faut dire que l’ambiance est tellement magnifique (surtout sur les jeux de couleurs) qu’on ne peut pas ne pas être émue par ce film….

  7. Pingback: L’affaire Natascha Kampush | smells like rock

  8. Pingback: Top of the lake : la série événement de Jane Campion | smells like rock

  9. Pingback: Dirk Gently's Holistic Detective Agency (US) ⋆ Smells like rock

  10. Pingback: Chronique cinéma : Prémonitions ⋆ Smells like rock

  11. Bonjour, si vous ne l’ avez pas encore vu, je vous conseille orgueil et préjugés avec collin firth et jénnifer eyle c’est un chef d’ouvre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :