Cinquante nuances plus claires

25

C’est avec un petit pincement au cœur que je viens de finir la trilogie Fifty Shades de EL. James…. Après ma critique sur Cinquante nuances de Grey et Cinquante nuances plus sombres, je vous laisse découvrir mon avis sur le dernier livre de cette trilogie et sur la saga érotique qui a défrayé la chronique.

cinquante-nuances-plus-claires

Cinquante nuances plus claires (attention spoilers)

Le 6 février au matin, j’étais prête à courir acheter le dernier tome de la sage Fifty Shades, cinquante nuances plus claires. Après ma séance de sport, je cours donc à l’espace culturel de mon ami Leclerc et là, c’est le drame. Je parcours tous les rayons à la recherche DU livre et…. rien ! Frustrée et déçue, je quitte le magasin (avec quand même La prophétie de Glendower de Maggie Stiefvater sous le bras). Et là commence ma chasse au trésor pour trouver ce bouquin à Montbéliard (oui, habiter dans une petite ville ce n’est pas tous les jours facile) mais ma recherche reste infructueuse…. Après avoir lu tous les tweets de nana qui criaient tout haut avoir le fameux livre entre les mains, je me suis mise à appeler toutes les librairies du coin. C’est comme ça que le 7 février à 9h (très précisément) j’ai eu une réponse positive : Cinquante nuances plus claires était enfin arrivé jusqu’à moi ! J’ai limite débarqué dans la librairie en pyjama avec mon café encore à la main mais ça y est, je l’avais ! Je décide même de ne pas répondre à la réflexion du caissier « vous avez lu les deux premiers au moins ? », non non j’ai décidé de commencer par la fin c****** !

Je me suis donc plongée dans ce livre, heureuse de retrouver Ana et Christian prêt à se marier. Bon malgré que j’aie remué ciel et terre pour trouver ce livre et que je l’ai fini rapidement, je ne suis pas complètement conquise par ce dernier tome. Ce qui me plait le plus dans cette saga c’est l’histoire d’amour entre Anastasia, fille naïve et Christian, prédateur sexuel en rut (sorte de Twilight où les vampires sont des dominateurs SM). Et le fait d’introduire un peu de suspense avec cette histoire de kidnappeur fou qui veut détruire le beau Christian Grey, n’était pas pour me déplaire. Voilà les points positifs : une histoire d’amour romantique comme on les aime.

Mais ce dernier livre contient également de nombreux points négatifs. Tout d’abord, les tics de langage d’Ana qui nous donne juste envie de lui mettre des gifles (pardonnez ma violence…. mais c’est vrai). Toutes ses phrases, ou presque, sont agrémentées d’un « putain ». Je sais que j’ai surement également ce tic mais dans un livre, il n’est pas nécessaire d’en mettre autant parce que ça alourdie le style d’écriture et que ça énerve les lecteurs.  Ensuite, je sais que c’est une saga érotique, mais les scènes de sexe viennent à mon goût, gâcher l’histoire. Elles sont tellement mal décrites, répétitives que ça en devient presque gênant. Certaines m’ont même valus des petits fou rire surtout quand Ana sort des choses dans le style « faits moi des trucs hard » ou « j’aime la baise perverse avec toi ». Allez ressortir un truc dans le genre à votre Jules, ou à votre Juliette (je ne sais pas si ça se dit….), mais je ne suis pas sûr qu’il ou elle arrive à garder son sérieux.

Pour finir, la fin m’a un peu déçue. Dès les premières lignes, on la devine. Ana ne fait que parler de son envie d’enfant et le fait qu’elle se retrouve enceinte n’est une surprise pour personne. Je vous l’ai déjà dit dans ma critique du livre Wonder mais je n’aime pas les fins bisounours. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants n’était pas la fin que je voulais. Leur histoire est tumultueuse, pleine de rebondissements et d’obstacles alors, peut être que ça ne pouvait pas se finir de manière dramatique (quoique) mais de là à les faire habiter une super maison, avec des enfants, le garde du corps qui devient le meilleur ami et les parents qui continuent leur jeux SM pendant que les enfants font dodo, bof ! Par contre j’ai beaucoup aimé le tout dernier chapitre qui raconte leur rencontre au moment de l’interview du point de vue de Christian (contrairement à celui qui raconte le premier noël de Christian qui ne sert pas à grand-chose).

Fifty shades Christian Grey

La trilogie Fify Shades

Vous devez lire cette saga si :

– vous aimez les histoires d’amour romantique
– vous n’êtes pas des habitués de la littérature érotique
– les tics de langage de vous donne pas des boutons d’urticaire
– vous avez envie de suivre une conversation sur les dernières tendances littéraires
– vous avez envie de connaitre le beau Mr Grey
– vous voulez en apprendre plus sur les pratiques SM (pourquoi pas…)
– vous êtes curieuse
– vous n’êtes pas exigeante sur les styles d’écriture

Au contraire fuyez si :

– vous lisez de grands auteurs et aimez la belle littérature
– vous êtes addict des romans de Jane Austen
– le mot « sexe » vous fait rougir
– vous pensez que les bébés se font livrer par des cigognes
– vous avez l’habitude de lire des romans érotiques
– vous êtes allergique au mot « putain »

Le mot de la fin sera que Fifty Shades est une belle trilogie pour les romantiques comme moi qui aiment les histoires d’amour mais qui n’avait aucune notion et aucune référence dans la littérature érotique (parce qu’il faut se l’avouer, ce roman est plutôt mal écrit par moment….). Mais j’ai quand même passé un bon moment avec Ana et Christian et il se fait nul doute que je relirai ces romans avec plaisir.

Un film à prévoir ?

Des bruits disent que la saga érotique pourrait être adaptée au cinéma…. Mauvaise idée ! Cela sent le navet à plein nez ! Comment transposer des livres érotiques au cinéma sans se planter ? Soit Kelly Marcel, qui a été engagée pour écrire le scénario, va enlever toutes les scènes de sexe ou alors les sublimer pour faire un film grand public en ôtant toute la marque de fabrique de l’auteure et surtout en enlevant une bonne partie de l’histoire, soit elle garde les scènes de sexe et cela devient un film érotique voir porno que personne n’osera aller voir. Je trouve qu’adapter cette saga est vraiment très très mauvaise idée ! Et en plus quand je vois le nom des acteurs potentiels, cela me donne envie de hurler au désespoir ! Ian Somerhalder dans le rôle de Christian ? Ça me donne envie de gerber (désolée mais je suis énervé quand je vois ça !) et Ana qui pourrait être interprétée par Mila KunisKristen Stewart ou Emma Watson…. Sérieusement ? Dans le genre « rien à voir avec le personnage » je pense qu’on tient le bon bout ! Bon je vais arrêter de m’énerver sur cet éventuel film, qui ne verra jamais le jour avec un peu de chance, sinon je vais en choper un ulcère. Bon sinon, moi je vois bien Matt Bomer pour jouer le rôle de Christian dans ce film qui ne sortira jamais (croisez les doigts !).

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

25 commentaires

  1. Pingback: La prophétie de Gelndower (Maggie Stiefvater) | smells like rock

    • Si justement c’est ce qui fait la force de cette saga et qui l’a différencie d’un vulgaire livre érotique : l’histoire. Une très belle histoire d’ailleurs avec des personnages très attachants 🙂

  2. j’ai adoré ce livre que j’avoue avoir lu 2 fois de suite…eh oui il fallait bien attendre le tome 2!!! je trouve ce livre bien écrit. L’histoire est inattendue et détonante, c’est une bonne surprise pour moi qui ne s’était pas renseignée avant de l’acheter.

    • Ah ben moi je ne pouvais plus lâcher le tome 1 ! Je me relevais en plein milieu de la nuit pour savoir la suite ! Malheureusement, j’ai été déçu parle les tome 2 et 3….

  3. Je suis pas tout a fait d accord le film a sortir il sera interdit au moins de 17 ans et je pense qu on sera bleufe moi j ai lu les 3 tomes 5 f et j ai adore. Ces vrais que le 3 était un peu fait a la va vite bref mais sa alle dans l ensemble .j espère que si il sort vous changerai d avis

  4. C’est cool parce que je voulais savoir la fin sans avoir lu le 2e. C’était plus fort que moi, j’ai essayé de lire le 1, mais j’ai pas accroché … et curieuse comme je suis j’ai quand même envie de savoir comment ça se fini donc merci, tu as éclairé ma lanterne en me donnant la direction de ce tome 3 🙂

  5. Pingback: Crossfire, tome 3 : Enlace-moi (Sylvia Day) : une suite décevante | smells like rock

  6. Inès Hamadene on

    Je partage ton avis concernant ce roman, je pense que l’auteur a voulu mettre en avant les scènes érotiques avant toute autre chose, que je trouve tout comme toi répétitives, l’histoire d’amour en elle même est touchante, mais tout semble être parfait (Ce qui est loin de l’être dans la vraie vie), même si l’auteur a essayé de mettre quelques embuches dans le parcours de Christian et Ana (Le kidnapping, la rançon…) tout est bien qui finit bien… lol
    J’ai également adoré la version de Christian à la fin, c’est à ce moment-là que je me suis rendue compte qu’on ne savait de lui que ce que Ana disait … Par contre la partie qui parlait du premier Noel de Christian, je n’ai même pas daigné la lire.
    Ce qui m’a dérangée également dans ce dernier livre, c’est la chronologie, autant dans les premiers beaucoup d’événements s’étaient passés en très peu de temps, autant ici, l’auteur est passé à un autre élan, et c’est flagrant, mais bon.

    • J’avais beaucoup aimé le premier tome mais je trouve que l’histoire essouffle dans les deux autres tomes. On perd de l’intérêt, l’histoire est répétitive même si l’auteur essaye de mettre quelques embûches dans leur relation comme tu dis…

  7. Hello, j’ai trouvé ce premier tome peu interressant, (je vais quand même me forcer à lire les 2 autres) …l’histoire de C. à le mérite de nous faire un peu saliver quand à l’origine de ses travers même si elle est très prévisible… bref déçue globalement par ce bouquin dont j’entendais parler de loin et qu’on à fini par m’offrir.
    On sent la fan fiction à plein nez… même sans avoir lu les critiques qui parlent en effet de cet aspect la on le voit direct (pour avoir écrit sur des sites de fanfictions lorsque j’étais adolescente…). Twilight… oui à y repenser c’est le même style… j’avais pas aimé l’original alors la version érotique… bof!
    Le truc qui tue le plus c’est le « bébé » à la fin de chaque phrases érotiques de Monsieur… beurk! je crois que c’est la goutte d’eau… quand au style… mieux vaut ne pas s’y attarder! Étant lectrice de thrillers, ou de classiques, j’ai mon oeil qui s’écorne à chaque pages. Ce livre n’est à mon avis que le film de M6 de l’après midi version bouquin…
    Le coté misogyne me gêne par contre beaucoup… tout autant que les orgasmes à répétition de Madame qui me laisse doucement rire… comme si c’était aussi facile du premier coup! La belle blague ! Bref… fanfiction… fantasme de l’auteur… qui s’est fait un max de sous sur le dos des ménagères en mal de sensations… !

  8. hello !! alors moi je dois avouer que les livres m’ont totalement…émue, effondrée, et oui peut être à cause d’un baby blues à retardement, je n’ai en aucun cas été émoustillée, comme on me l’avait promis !
    enfin juste pour dire que ton analyse est super, et le blog aussi !

    • Merci beaucoup pour les compliments, ça me fait vraiment plaisir 🙂
      Et chacun vit des émotions différentes avec les livres, et ces émotions dépendent vraiment du moment auquel on lit un roman. C’est ça qui est bien avec les livres 🙂

  9. Pingback: La prophétie de Glendower (Maggie Stiefvater) ⋆ Smells like rock

  10. Pingback: Smells like rock fête ses deux ans ! ⋆ Smells like rock

  11. Finalement tu disais que tu n’espérais pas qu’elle soit adapté au cinéma! Tu en pense quoi au final de l’adaptation cinématographique et des acteurs choisis loin de ceux que tu pensais ( même si j’étais assez d’accord avec toi j’aurais pensé qu’ils mettraient Ian dans le rôle de Christian )

    • Même si j’étais très réticente, j’ai tout de même regardé l’adaptation ciné de 50 shades. J’ai trouvé le film très fade et sans aucun intérêt. Je ne comprends pas tout l’enthousiasme qu’il y a autours de ces films…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :