Django unchained

5

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler du dernier film de Quentin Tarantino, Django Unchained.

Synopsis

Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs. Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves… Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…

Bande annonce

Mon avis

Je voulais vous faire un bel article sur ce film, enfin sur ce chef d’oeuvre de Quentin Tarantino et puis je me suis dit que ce n’était pas la peine. Tout ce que j’aurai pu vous dire ici, vous la savez déjà.

J’aurai pu vous dire que Quentin Tarantino est un réalisateur de talent, qui ne signe que des chefs d’oeuvre (Pulp Fiction, Kill Bill,…) du cinéma et que Django unchained ne déroge pas à la règle.
J’aurai pu vous dire que ce film reprend parfaitement les code du Western Spaghetti en y intégrant tout le talent et le modernisme de Tarantino.
J’aurai pu vous dire que ce que j’ai préféré dans ce film, c’est l’humour du réalisateur que j’avais déjà adoré dans tous ces autres films.
J’aurai pu vous dire que je classe ce film dans mon top 3 Tarantino, juste après Pulp Fiction et juste avant Kill Bill.
J’aurai pu vous dire que les acteurs sont à coupé le souffle, que Jamie Foxx nous offre une prestation incroyable tout comme Christoph Waltz.
J’aurai pu vous dire que Leonardo Dicaprio est plus beau que jamais dans ce film et qu’il nous prouve une nouvelle fois son talent à jouer de vrais méchants.
J’aurai pu vous dire que rien qu’à entendre Django de Luis Bacalov  je n’ai qu’une envie : retourner le voir !

Mais je ne vous dirais pas tout ça. Je vous dirai simplement de laisser votre ordinateur tranquille et de courir au cinéma voir ce film !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

5 commentaires

  1. Pingback: La maison des mille morts (House of 1000 Corpses) | smells like rock

  2. Et je rajouterais qu’en plus d’être encore plus beau, Léonardo est le genre d’acteur qui dans une scène remarquable du film, se coupe réellement la main avec son verre. Et qu’il est le genre d’acteur à continuer la prise sans se plaindre, la main en sang alors que n’importe quel autre acteur serait déjà aux urgence pour être tombé dans les pommes…
    Chapeau bas M. Léonardo Dicaprio, bravo l’artiste ! 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :