Cinquante nuances plus sombres (fifty shades Tome 2)

17

Comme vous vous en doutiez après mon article sur la déferlante des Mommy Porn (critique de « 50 nuances de grey » et « dévoile moi« ), voila ma critique sur le tome 2 de la sage « Fifty Shades« , « 50 nuances plus sombres« .

fifty shades

 

Résumé

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice. Mais son désir pour Grey occupe toujours toutes ses pensées et lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister. Peu à peu, elle en apprend davantage sur le douloureux passé de son ténébreux M. Cinquante Nuances, toujours aussi passionné. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie.

Mon avis

Déjà mon angoisse lors de la sortie de ce livre était : vais-je le trouver à Montbéliard ? Oui c’était peut être exagéré de penser ça, mais je m’attendais à tout. Mais j’ai été mauvaise langue, en sortant de la salle de sport je l’ai tout de suite trouvé dans la librairie la plus proche : l’espace culturel  de Leclerc (oui bon, la Fnac la plus proche est à au moins 20 min de voiture et le magasin Chapitre demande le paiement d’un parking hors de prix). Il reposait sur un petit îlot dédié à la sortie de ce livre. Après avoir dépassé la gêne de traverser la rayon « romans érotiques » et de me trimbaler à travers le magasin avec le « roman BDSM de l’année » sous le regard soupçonneux de mon papa, je l’avait enfin. Et bizarrement, j’ai attendu quelques jours avant de commencer à lire. Moi qui attendais impatiemment sa sortie, je l’ai regardé de travers sur ma table de chevet le temps de finir un autre roman (qui a dit que les filles étaient contradictoires ?).

Et puis je me suis lancé. Les premiers chapitres ne m’ont pas convaincus, j’étais même déçu de la tournure de l’histoire. Après leur séparation, Christian revenait dans la vie de Ana comme ça l’air de rien, comme si rien ne c’était passé alors que je m’attendais à des crises de larmes, des appels désespérés et des retrouvailles passionnées mais…. non. Il faut dire que j’avais encore en tête « dévoile-moi » et que j’avais du mal à me rappeler les éléments de l’histoire de Mr Grey et ceux de Mr Cross. Et puis au fil des chapitres, la fièvre Fifty Shades m’a reprise. J’ai dévoré ce tome avec autant de rapidité que le dernier (même si j’ai mis plus de temps à écrire ma critique…. le temps de prendre du recul dira-t-on).  Dans ce livre, ce que j’aime c’est l’histoire entre Christian et Ana. Oui, je suis une éternel romantique. Mais j’ai été vraiment déçu par le reste. Le fait que ce soir le premier livre de ce genre que j’avais lu a surement influencé mon avis sur le tome 1 mais là…. j’ai vraiment été déçu par les scène dites érotiques. Elles sont répétitives et reprennent pour la plupart du temps des scènes déjà vu dans le tome1. Enfin l’histoire nous entraîne dans une nouvelle intrigue qui donne l’espoir d’un tome 3 (cinquante nuances plus claires) dans un style plus triller.

Je finirai cet article, en vous parlant évidemment de la bande son de ce livre que je trouve tout autant fantastique que celle du tome 1. J’aime quand la musique fait partie intégrante d’un livre et il faut dire qu’avec la saga Fifty Shades nous sommes servis. On passe par divers style de musique, très différent mais tout autant magnifique les uns que les autres. L’histoire est rythmée par le jazz envoûtant de Billy Holiday et Nina Simone, la pop de Nelly Furtado et Coldplay ou encore le classique de Chopin. Une bande son qui ravira j’en suis sur les personnes fan de cette saga comme ceux qui n’apprécient  pas le livre.

Smells like rock 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

17 commentaires

    • L’adaptation ciné me fait très peur… Je ne vois pas comment adapter ces romans sans tomber soit dans la niaiserie (comme les adaptations de Twilight) soit dans l’érotique bas de gamme ringard…. enfin, à voir ! Mais je te conseil quand même d’écouter les BO 😉

  1. Pingback: Cinquante nuances plus claires (fifty shades Tome3) « smells like rock

  2. Pingback: 80 notes de jaune – Vina Jackson | smells like rock

  3. Pingback: Fire after dark, tome 1 : L’Étreinte de la nuit (Sadie Matthews) | smells like rock

  4. Un livre qui ne m’attire absolument pas… Déjà que j’ai ait été rebutée par certaines séries de livres où il y avait un peu trop de sexe à mon goût, ce n’est pas pour me lancer dans ça. J’ai quand même feuilletée, histoire de voir et de dépasser mes préjugés, mais bêêêh…. Une horreur !
    Une réaction pas très sympa, mais on a tous nos petits défauts ^^

  5. Pingback: Cinquante nuances de Grey : la bande annonce ! | Smells like rock

  6. Très déçue par ce tome 2 que j’ai lu récemment juste après le tome 1, il se passe encore moins de chose. La seule intrigue est quand on a plus de nouvelle de grey, et là encore ce n’était pas la plus passionnante des intrigues. Les scènes de sexe sont encore bâclées je trouve, pour un livre érotique c’est le comble…
    Pour le moment la scène de sexe la mieux décrite reste la toute première fois d’Ana dans le tome 1, peut être parce que c’était la première je sais pas?
    Je commence le tome 3 en ce moment, et là j’ai vraiment l’impression d’être au pays des bisounours ! j’espère être surprise dans celui-ci au moins 😉

      • Oui c’est pas une surprise, j’aurais peut être du m’arrêter au premier, l’histoire avait du potentiel c’est bête. J’aurais bien vu un roman du point de vue de Christian Grey, à la place de la narration d’Ana qui est assez énervante par moment. Le Roman aurait été de meilleure qualité surement.
        Et ça aurait donné un American psycho érotique, sans les meurtres…
        Mais bon c’est trop tard la magie n’aura durée que très peu de temps.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :